ZAC avec les étudiants de l’année 2 et 3 Art de l’ENSBA-Lyon, issue du [studio] No-Limit

2015

En 2015, un groupe d'étudiants a été accueilli à Ramdam pour réaliser des pièces in situ et des interventions ou performances avant l'arrivée du public venu assister à la représentation de Singspiele, pièce de Maguy Marin, David Mambouch  et Benjamin Lebreton (conception/interprète/scénographie).

propositions de Min Kyung Baek, Pascale Beaudoine, Jade Belhocine, Anna Bouillet, Florence Delu, Perrine Forest, Samuel Gouttenoire, Juliette Guérin, Guillaume Seyller,Anna Holveck, Lucie Malbequi, Laura Pormeister et Valentin Rolovic. Un projet piloté par David Renaud et Niek van de Steeg 

Que peut-on produire avec des limites, à la limite et au-delà des limites ?
Qui dit limites, dit frontières, dit territoires...
S’il y a frontière, limites ou bornes, cela définit un territoire, un cadre ; qui définit et comment sont définies les bornes (les frontières)? Pourquoi, par et pour qui ? Quel est-ce ou quels sont ces territoires ?
Une fois les limites franchies, ce sont un ou des nouveau(x) territoire(s) qui s’ouvre (nt) devant nous. Comment définir notre parcours à travers ceux-ci ? 
Comment rendre compte de notre expérience, de ce déplacement, comment faire part de ces explorations, de ces moments, comment donner à voir ce qui ne peut être vu ?
Ce sont les questions de l’invention, de l’art contemporain, de l’avant-garde, de la recherche et du dépassement… 
Il n’y a pas de médium, ou il y en aura plusieurs, il y a un territoire qu’il faudra contourner, outrepasser…