Vidal Bini - Morituri, créer (est) un combat

©Benoit de Carpentier ©Benoit de Carpentier
  • ©Benoit de Carpentier
    ©Benoit de Carpentier1 / 3
  • ©Benoit de Carpentier
    ©Benoit de Carpentier2 / 3
  • ©Benoit de Carpentier
    ©Benoit de Carpentier3 / 3
avril 2018 > mai 2018
danse-photographie-texte

conception - chorégraphie - interprétation - musique Vidal Bini
conseil à la photographie Benoît de Carpentier
conseil à l’écriture Irène Filiberti
regards extérieurs Caroline Allaire et Louis Ziegler
lumières et dispositif technique Geoffrey Sorgius
environnement sonore Olivier Meyer

« MORITURI (créer est un combat) est un solo, qui tisse et télescope le corps en mouvement, le discours politique, les monuments aux morts et leurs figures, la photographie en direct et la musique noise.
Après avoir créer récemment, sur des explorations similaires, une pièce pour 8 interprètes (Morituri ou les Oies Sauvages), ce travail en solo est l’occasion de naviguer au plus près d’une expression, une position et une mobilité personnelles.

L’occasion aussi de clarifier ma pratique chorégraphique, de déployer une série d’intuitions qui lient mouvement et langage, mais aussi des interrogations sur l’incarnation, le didactique et le poétique, le commun et le dogme...
C’est enfin la tentative d’inventer, de fabriquer et de composer, dans un spectacle vivant, des modes de relation à la mémoire, à l’histoire, au politique, à l’identité, à l’image et au récit, dans un corps intime et social. Pour peut-être découvrir une forme de radicalité, avant que cette notion ne soit complètement confisquée. »

Vidal Bini

le site de l'association KiloHertZ


soutiens financiers DRAC Grand Est au titre de l’aide à la structuration, Pôle Emploi au titre de l’ARE

En résidence du 1 au 7 avril 2018 et du 7 au 11 mai 2018
Ouverture publique le vendredi 11 mai 2018