Nyx - Nyx (titre provisoire)

© Clara Georges Sartorio © Clara Georges Sartorio
décembre 2018
danse-théâtre

écriture Raphaël Gautier
dramaturgie-vidéo Meriel Kenley
scénographie Clara Georges Sartorio
conception lumière Amandine Robert
administration Coline Sanchez
danseuses-interprètes Juliette Adrover, Charlotte Mattei, Lise Messina, Alice Thomas 

Spontanément, la nuit est vue comme un « négatif » du jour. La nuit se définirait par ce qu’elle n’a pas : la lumière. Le jour serait le moment d’activité ; la nuit, celui de la passivité. Notre projet se propose de s’intéresser à la nuit comme objet à part entière. Quelles expériences, quelles perceptions, quels agencements de corps et de sens la nuit permet-elle qui ne seraient possibles nulle part ailleurs ? Et comment la représentation chorégraphique et théâtrale peut être affectée par ces configurations nocturnes ? Nous chercherons à travers une forme résolu­ment hybride, entre danse et théâtre, à trouver nos propres réponses. Car dans la nuit, à la différence du jour, le surgissement des êtres ou des choses ne se donne jamais comme une évidence. « Nuit » n’est pas synonyme de « noir » : il y a tou­jours quelque chose à voir dans la nuit. Notre vue est troublée, mise en péril. L’apparition s’y fait de façon intermittente. Comment dès lors, sur un plateau de théâtre, l’apparition se trouve-t-elle remise en jeu ?

En résidence du 3 au 15 décembre 2018
Ouverture Publique le vendredi 14 décembre, 20h