MARIE-LISE NAUD - MAL FAIRE

©Mark-Cohen ©Mark-Cohen
avril 2017
DANSE THEATRE PERFORMANCE

Conception et interprétation  Marie-lise Naud
Création lumière  Johanna Moaligou
Regards Vivianne Balsiger et Anna Massoni 

 

En commençant le travail, j’avais des questions liées à des colères anciennes et intimes à propos de l’éducation. J’ai longtemps butté contre l’injustice originelle qui soumet chacun à telle ou telle éducation, sans avoir de prises sur ce qu’elles conditionnent par la suite de nos comportements, de nos ouvertures et de nos empêchements.
Ces résidus de colère m’ont rendue sensible à la question de la violence.
La violence subie et la violence générée. La violence éclatante ou la violence sourde.
D’abord à travers l’éducation puis plus largement, par voie de conséquence, dans nos systèmes d’actions, qu’ils soient libérateurs ou castrateurs.

C’est un solo qui se construit à partir de « situations fantômes », c’est-à-dire par la résurgence de situations vécues mais qui affleurent au présent et dans l’écriture comme les agencements qui se produisent en rêve.

Je cherche à composer ainsi, dans la tension que j’habite entre conditionnements et mouvements de l’expression, un poème par strates, virages et bifurcations.

 

Accueils en résidence La Menuiserie de Tourne, Bourg-saint-andéol – 16 au 28 mai 2016
Soutien en nature Lieues, Lyon
L'Association reçoit une subvention  de la Ville de Lyon.

 

 

En résidence du 10 au 30 avril 2017
Ouverture publique le 29 avril 2017 à 20h