Vaille que vaille (quartet)

créé en 1999 / La Filature de Mulhouse

chorégraphie Maguy Marin musique  Denis Mariotte
interprètes à la création
Muriel Adri, Preciosa Gil, Caroline Picard, Isabelle Saulle
assitantes de direction artistique
Ulises Alvarez, Mychel Lecoq, Cathy Polo
costumes
Candice Zastera assistée de Chantal Cloupet
scénographie Christian Toullec
création lumières Alexandre Béneteaud, François Renard
son Antoine Garry

Elocution qui sous-entend
"Continuons quand même à réfléchir"

S'interroger sur la situation géographique des gens nous amènes à une question simple : Qu'est ce qu'un "lieu "?

S'agit-il d'une perception subjective d'un espace environnant que l'on habite... que l'on saisit... que l'on véhicule... que l'on défigure.... que l'on réinvestit...?

Ce rapport au "lieu environnant ou éloigné" a pris corps dans une danse de densités, de tensions intérieures morcelées.

Dans des silences marqués d'une profondeur sous-jacente, suspendus par une légèreté anodine, quatre personnages, quatre femmes, évoquent leurs perceptions et  leurs inscriptions aux lieux.

Ces quatre personnages sont aussi, "territoires" : Territoires, par leur histoire, leur présence et leur occupation dans l'espace. En cela elles ont une forme passée, présente et à venir.
Leur enracinement se "déterritorialise", leur déracinement se "reterritorialise"...

Compagnie Maguy Marin / CCN de Rillieux La Pape,
La Filature, Scène nationale de Mulhouse,
Théâtre de la Ville / Paris.