Vaille que vaille (quartet)

créé en 1999 / La Filature de Mulhouse

chorégraphie Maguy Marin musique  Denis Mariotte costumes Candice Zastera assistée de Chantal Cloupet scénographie et création lumières Christian Toullec son Antoine Garry
interprètes à la création
Muriel Adri, Preciosa Gil, Caroline Picard, Isabelle Saulle
assitantes de direction artistique
Christiane Glick, Cathy Polo

Elocution qui sous-entend
"Continuons quand même à réfléchir"

S'interroger sur la situation géographique des gens nous amènes à une question simple : Qu'est ce qu'un "lieu "?

S'agit-il d'une perception subjective d'un espace environnant que l'on habite... que l'on saisit... que l'on véhicule... que l'on défigure.... que l'on réinvestit...?

Ce rapport au "lieu environnant ou éloigné" a pris corps dans une danse de densités, de tensions intérieures morcelées.

Dans des silences marqués d'une profondeur sous-jacente, suspendus par une légèreté anodine, quatre personnages, quatre femmes, évoquent leurs perceptions et  leurs inscriptions aux lieux.

Ces quatre personnages sont aussi, "territoires" : Territoires, par leur histoire, leur présence et leur occupation dans l'espace. En cela elles ont une forme passée, présente et à venir.
Leur enracinement se "déterritorialise", leur déracinement se "reterritorialise"...

Compagnie Maguy Marin / CCN de Rillieux La Pape, La Filature, Scène nationale de Mulhouse, Théâtre de la Ville / Paris.