Cap au pire

créé en 2006 / Centre National de la Danse de Pantin

Solo chorégraphié par Maguy Marin,
interprété par Françoise Leick
tiré de l’oeuvre de Samuel Beckett Worstward Ho !
costumes Montserrat Casanova
 Lumières et régie technique Alexandre Bénéteaud
voix off David MAMBOUCH

1h15

Revoir et prolonger en tête-à-tête sous la forme d’un solo, un dialogue qui s’est étalé sur de nombreuses années de travail en commun après un temps de suspension long. Reprendre la réflexion, non pas là où on l’a laissée mais à l’endroit précis d’un présent où chacun se trouve aujourd’hui. Pouvoir le partager, en débattre, avec la joie de rencontrer le même devenu autre, le même, riche de ce qui s’est découvert durant cette mise à distance….

Lorsque nous avons choisi de travailler sur « Worstward Ho » de Samuel Beckett, nous ne nous doutions pas malgré nos nombreuses lectures ce que ce texte nous ferait. L’idée de nous retrouver toutes deux autour d’un nouveau travail qui au début nous animait, s’est transformée dès les premiers jours en une passion commune pour ce texte en français, puis découvrant le texte anglais, en un véritable chamboulement. Les questions soulevées dans les mots que nous lisions pulvérisaient en écho nos propres prétentions à le représenter. Dès lors, notre tâche a consisté à chercher à nous rendre imperceptible, jusqu’à la disparition.
Disparaître ? Non. Disparaître le plus possible, puis réapparaître le moins possible et dans cette limite incertaine où l’oeil ne sait plus s’il voit ou si c’est l’imaginaire qui le fait voir éprouver la propre capacité à percevoir dans la pénombre l’imperceptible agissant à l’écoute de ce texte bouleversant.

Maguy Marin

Production extrapole
Coproductions Centre National de la Danse . CCN de Rillieux-la-Pape . Association K