DEUX MILLE DIX SEPT

27 février 2018 > 28 février 2018
MAISON DE LA DANSE - LYON

En 2017, l’obsolescence des hommes et des femmes qui ne s’adaptent pas aux cases de la concurrence et de la rentabilité est programmée d’avance. Comme pour les produits de consommation, ils sont déclarés jetables et périmés après leur courte utilisation, subissant toutes sortes d’humiliation en interne, dès l’instant qu’ils sont jugés inaptes selon les lois du marché à l’enrichissement illimité des chefs de l’entreprise qui les a employés. Le monde ancien qui avait la croyance en un progrès social qui libèrerait l’homme de son exploitation par d’autres hommes est mort pour laisser place à un monde régi par les rythmes des flux financiers avec lesquels le politique s’est associé pour le transformer au profit de quelques-uns par l’assujettissement de tous.
en savoir plus

ON EN PARLE...
SUR FRANCE TÉLÉVISIONS :
Dans un spectacle de Maguy Marin, le corps est un acte politique, chaque mouvement a un sens philosophique. Sur l'écran virtuel de Deux Mille Dix Sept, les personnages vont et viennent, se congratulent, se déchirent et se frappent. Une vision du monde brute et sans compromis que la chorégraphe croit encore récupérable, grâce à l'art.
Voir le reportage complet sur culturebox.francetvinfo.fr

Bord de scène le 27 février après la représentation
Projection du portrait "Maguy Marin, ou comment dire" - collection CND le 28 fev à 18h30

© David Mambouch © David Mambouch
  • © Didier Grappe
    © Didier Grappe1 / 2
  • © Didier Grappe
    © Didier Grappe2 / 2